CARREFOUR DU 20 MAI 2016

 

UNE RENCONTRE DE HAUT NIVEAU

Le Carrefour 2016 du Journal de la Marine Marchande a permis aux participants d’échanger leurs réflexions et leurs expériences autour de deux thèmes : d’abord la question de la surcapacité des terminaux à conteneurs puis la problématique du roulier.

De la congestion à la surcapacité des terminaux à conteneurs en Afrique

Est-on passé d’une situation de congestion à une situation de surcapacité dans les terminaux à conteneurs des grands ports africains ? Chaque pays veut se placer comme un hub régional, et a entrepris ou entreprend de construire des terminaux dotés d’équipements de dernière génération pouvant accueillir des navires de grande taille. Doit-on y voir une folle course en avant ou bien une sage anticipation des besoins futurs ? Cette réflexion a nourri des débats animés et passionnants.

 

 

Roulier : les besoins des clients en Afrique

L’Afrique demeure un continent consommateur de transport roulier : automobiles neuves et d’occasion, matériel agricole et engins de mines débarquent régulièrement dans les ports des marchandises acheminées depuis tous les continents par navires rouliers et CON/RO. Un flux en progression qui oblige l’ensemble des acteurs de la chaîne logistique à trouver des solutions idoines. Conseils et retours d’expériences étaient au menu du Carrefour 2016 du JMM.

 

 

 

AWARDS

 

Paris Africa Port Awards 2016

 

Le Maroc et le Gabon à l’honneur

 

Les deuxièmes Awards du Paris Africa Ports ont été décernés le 20 mai en clôture du Carrefour du Journal de la Marine Marchande. L’Agence nationale portuaire du Maroc et l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG) ont été récompensés.

Le Journal de la Marine Marchande a organisé la deuxième édition des Paris Africa Port Awards en clôture de l’édition 2016 du Carrefour JMM. Ces prix récompensent une autorité portuaire africaine pour les actions qu’elle mène afin de fédérer et satisfaire les différents clients de la communauté portuaire.

Deux lauréats ex-aequo ont été distingués par le comité scientifique du Paris Africa Port : l’Agence nationale portuaire du Maroc, qui était représentée par Jalal Benhayoun, directeur de Portnet Technologies, et l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG), représenté par son directeur général Rigobert Ikambouayat-Ndeka.

Le comité scientifique est présidé par Hervé Deiss, rédacteur en chef du Journal de la Marine Marchande. Il réunit Patrick Bret (Haropa), Yann Alix (Soget), Yann Danvert (Bolloré Ports), Fabien Becquelin (AUTF), Bernard Mazuel (Union des ports de France) et Arnaud Tisseau (Necotrans).

Le jury a par ailleurs décidé de remettre le Prix d’Honneur du Journal de la Marine Marchande à Damas Kakoudja, représentant en Europe et en Amérique le Conseil gabonais des chargeurs. Ce prix vise à récompenser une personnalité ou une organisation qui a œuvré en faveur du développement et de la fluidité des trafics en Afrique de l’ouest.

Ce jury était composé de Hervé Deiss, rédacteur en chef du Journal de la Marine Marchande, et des deux directeurs scientifiques du Paris Africa Ports Award, Patrick Bret, directeur des trafics nord/sud d’Haropa, et Yann Alix, délégué général de la fondation Sefacil.

 

 

Vidéos : les réactions les lauréats

 

carrefour jmm awards 1

 

Jalal Benhayoun, Portnet Technologies

 

 

 

carrefour jmm awards 2

 

Rigobert Ikambouayat-Ndeka, Office des ports et rades du Gabon (OPRAG)

 

 

 

carrefour jmm awards 3

 

Damas Kakoudja, Conseil gabonais des chargeurs